.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 zelda ☾ aux yeux de la raison le rêve est un bandit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Zelda Havel

desert rose ❀


Messages : 818
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : © crick

MessageSujet: zelda ☾ aux yeux de la raison le rêve est un bandit   Lun 16 Avr - 3:48


Zelda Havel
ft. rose leslie | crédit @tumblr.
Identification complète Růžena Marie Havel. Růžena signifie "rose" en tchèque, mais ces accents sont compliqués pour une langue étrangère ; c'est la raison pour laquelle elle s'est attribué un surnom, choisi en hommage à Zelda Sayre Fitzgerald. Âge Elle vient de fêter ses trente six ans, mais préfère ne pas y penser. Date et lieu de naissance le 16 avril 1982, à Brno, actuelle République Tchèque.  Job Employée dans une librairie Statut civil Divorcée, célibataire, le coeur un peu en vrac. Statut financier $$, elle n'a jamais fait de l'argent une priorité. Orientation sexuelle Hétérosexuelle, les sourires des hommes trouvent seuls la clé de son coeur. Votre plus gros défaut Obstinée, tête brûlée, elle ne craint pas d'aller jusqu'au bout des choses et il est difficile de la raisonner. Votre plus grande qualité Bienveillante, c'est une amoureuse de la vie qui donne sans compter, habitée par un optimisme et une fougue à toute épreuve. Groupe Hopers, l'espoir c'est son étendard. Avatar choisi Rose Leslie.


un ☾ Née dans l'ancienne République Socialiste Tchécoslovaque, Zelda est une enfant de la Guerre Froide. Son père était professeur de chimie, et sa mère, couturière. Ils l'ont eu jeunes, un peu par hasard, alors qu'ils étaient tous les deux dissidents, engagés dans la lutte contre le régime. Ils avaient ce caractère extrêmement prudent, discret, la paranoïa facile. Zelda a grandi dans cette étrange atmosphère couverte, élevée par sa mère, ses oncles et tantes, ou bien des amis à ses parents : son père a été dénoncé puis emprisonné quelques semaines seulement avant sa naissance. Elle ne l'a rencontré qu'à douze ans. deux ☾ Elle est l'aînée d'une fratrie de cinq : son frère Ludvík (1995), les jumeaux Miroslav et Pavlína (1996) et la petite dernière Tereza (1998). Zelda ne s'est jamais sentie vraiment proche de ses frères et soeurs. Elle fait l'effort de leur envoyer des cartes postales une fois de temps en temps, mais l'écart d'âge et leurs vies différentes n'ont jamais vraiment laissé une chance à une quelconque complicité. Le fait qu'ils soient tous les quatre aussi soudés, et avec leurs parents, rend aussi Zelda très jalouse, elle qui n'a jamais connu ce genre d'affection. trois ☾ Après la chute de l'URSS et la fin du régime autoritaire, les parents de Zelda ont décider de rester au pays et de déménager à Prague. Ça lui a brisé le coeur, elle qui espérait tant partir, franchir les barrières pour voir le monde. Attendant impatiemment le jour de ses dix-huit ans, elle est partie dès sa majorité à Paris, où elle s'est inscrite à l'université pour y suivre des études en littérature. Elle y a appris le français, mais également l'anglais qu'elle parle couramment aujourd'hui. Ces premières années d'indépendance totale, loin de sa famille, loin de tous ses repères, furent un véritable bouleversement positif dans sa vie. quatre ☾ Après son diplôme, elle a enchaîné les petits boulots en France avant de déménager à Londres où elle a trouvé un emploi de chroniqueuse littéraire pour une revue spécialisée. C'est là qu'elle a rencontré celui qui deviendrait son fiancé puis son époux en 2009. C'était une décision impulsive, une union malheureuse qui s'est soldée par un divorce tout aussi douloureux trois ans plus tard. cinq ☾ C'est une boulimique de l'information : elle lit beaucoup de journaux et écoute la radio dès le matin. Sensibilisée dès son plus jeune âge aux questions relatives à la liberté des médias, aujourd'hui, elle est particulièrement sensible aux phénomènes des fake news qu'elle sait débusquer comme personne. six ☾ Très sensible à l'art, Zelda est surtout passionnée de littérature : ça a toujours été son moteur, les racines de ses rêves. Son grand projet est l'écriture d'un roman, commencé depuis quelques années mais qu'elle semble ne pas pouvoir achever. Ayant trop peur de sauter le pas pour se consacrer entièrement à l'écriture, elle a quand même réussi à faire éditer trois nouvelles par le passé. sept ☾ Elle est arrivée aux Etats-Unis en 2012, juste après son divorce, plaquant le Vieux Continent, sa vie, ses amis, pour rejoindre New-York, s'installant à Brooklyn. Les débuts ont été difficiles mais à force de persévérance elle a trouvé un emploi dans une petite librairie de quartier qu'elle adore, à la devanture vintage, peinte en rouge bordeaux, entourée de lierre grimpant. Ça paie juste assez pour vivre décemment, mais elle ne braderait pas sa liberté et sa passion pour un salaire plus élevé. huit ☾ Zelda ne joue d'aucun instrument, mais quand ce ne sont pas les émissions politiques que retransmet la radio, c'est de la musique. Elle tolère mal le silence, et a d'ailleurs une vieille chaîne hi-fi chez elle, avec une collection de CDs et de compilations maison qu'elle adore jouer. Souvent, elle danse, aussi, seule ou avec les amis qu'elle invite. Elle se fout du ridicule. neuf ☾ Zelda est plutôt facile à vivre. Y'a trop de problèmes, y'a trop de malheur dans la vie des autres, y'a trop de recoins sombres dans son propre passé. Alors elle sourit, elle aide, elle soigne comme elle peut. Pendant des années elle n'a connu que la méfiance et le secret, la peur, le silence ; elle s'en libère en étant entière, confiante, puissante. Elle fait du bruit, elle croit aux autres, elle s'embarque la tête la première dans des aventures folles. La rousse n'a pas peur de déclarer la guerre, non plus : elle est fière, impulsive, féroce parfois ; elle se bat pour ses idées et elle ne laisse personne lui dire quoi faire, jamais, plus jamais. Elle s'emporte vite, et quand son sarcasme s'épuise elle dévoile une sensibilité à fleur de peau. dix ☾ Elle voudrait fonder une famille, mais elle est anxieuse à l'idée d'être une bonne mère. Oui, la tchèque aimerait avoir des enfants, un ou deux, pas plus, pour prendre le temps de les aimer chacun. Mais pour cela, il faudrait trouver quelqu'un qui soit prêt à partager sa vie avec elle et non occupé à la lui voler. Le candidat idéal se fait encore désirer, mais en attendant : mieux vaut être seule que mal accompagnée, elle a bien retenu la leçon. onze ☾ Zelda donne des cours aux étudiants le soir ou le week-end, de temps en temps : tchèque, français, littérature, histoire de la guerre froide, écriture... elle s'est improvisée prof particulier depuis ses études à Paris, y'a près de quinze ans maintenant. Elle s'en sort bien, ça lui permet de se constituer un petit budget pour ses voyages ou ses projets douze ☾ Pendant ses heures libres, elle s'occupe de son blog de critique littéraire, la Salamandre, sur lequel elle donne des conseils, publie des extraits de ses travaux et partage ses coups de coeur. Elle s'est créée une petite communauté d'abonnés avec lesquels elle échange souvent. treize ☾ Elle n'est retournée à Prague que trois fois depuis son départ en 2002. Son pays natal lui manque parfois, mais il y a trop de souvenirs contradictoires et très forts qui lui sont attachés. Elle n'en a pas totalement fait le deuil ; c'est une zone d'ombre qu'elle ne dévoile pas. On lui dit qu'elle devrait être fière de son passé mais elle a du mal à savoir où se situer par rapport à certains sujets, et c'est encore quelque chose qui la hante. Elle se sent aussi en conflit vis-à-vis de ses parents, qui ont été absents pendant son enfance, tant physiquement pour son père qu'émotionnellement pour sa mère, intégralement investie dans la cause nationale. Un héritage lourd, et elle a l'impression, souvent à juste titre, que personne de ce côté-ci de l'Atlantique ne peut comprendre ses démons personnels.

grande fan d'Harry Potter qu'elle a découvert bien tardivement, elle s'est laissée emportée par les aventures du petit soricer ☾ bonne cuisinière ☾ allergique aux cacahouètes ☾ elle part en roadtrip dès qu'elle en a l'occasion ☾ tout le monde l'appelle Zelda hormis sa famille et ses amis tchèques ☾ elle dort très peu ☾ elle adore regarder les émissions de télé réalité américaines, ça la fascine complètement ☾ elle pose beaucoup de questions ☾ ne tombe pas facilement amoureuse mais aime séduire et se laisser séduire ☾ pas dépensière mais très débrouillarde ☾ elle a son permis mais se déplace en vélo, en métro... ou en roller. ☾ et oui, c'est une vraie rousse ☾ myope comme une taupe, sans ses lentilles ni lunettes elle n'est rien ☾ sachez à quoi vous attendre si vous souhaitez faire la fête avec elle : des américains surs de leur résistance à l'alcool, elle en a couché plus d'un.  

Si tu devais parler de l'amour, quelle définition en donnerais-tu? L'amour c'est quelque chose que je pensais avoir ressenti, avant de me rendre compte que ce n'était qu'une illusion. J'attends toujours le sentiment décrit dans les livres, montré dans les films, ce truc qui te prend aux tripes et qui te donne l'impression d'être invincible. Je ne sais pas ce que ça fait, les hommes que j'ai rencontré je ne pense pas les avoir jamais aimé, pas vraiment. Et pourtant on me dira que j'ai été mariée, que j'ai dû ressentir ça... je l'ai peut-être cru un instant, avant de me réveiller un matin en réalisant l'horreur de la situation, une pâle imitation, un faux sentiment qui empoisonne. J'ai envie d'aimer, j'ai envie d'être aimée, j'ai envie d'y croire. Ça et la liberté, ce sont les plus belles choses qui existent.

Penses-tu que les sites de rencontres peuvent aider à trouver le véritable amour? Oh, pitié... qu'y a-t-il de plus artificiel qu'un algorithme pour vous aider à trouver l'âme-soeur ? C'est idiot, comme concept. Ça peut rapprocher les gens, mais rien ne vaut une rencontre à l'ancienne, un regard, un sourire, l'intervention du hasard pour créer l'étincelle. Je n'utilise déjà pas de dating app, alors les sites de rencontre, merci bien... je préfère encore m'en remettre aux petites annonces dans le journal : F, 34, cherche H, littéraire, passionné, pour devenir son âme-soeur. Ça a quand même plus de style qu'une photo de profil retouchée avec un filtre snapchat. Même pour le sexe, je vois pas en quoi c'est sympa de juger qui tu vas mettre dans ton lit à partir d'une photo, comme si tu faisais ton shopping sur Asos. Comment tu veux te laisser prendre par le grand amour si tu lui imposes des critères, et dès qu'il les remplit pas tu swipe de l'autre côté ?


Pseudo/Prénom Manon Pays France Votre avis sur le forum il a l'air très chouette  :bril: Où l'avez vous trouvé? par hasard sur PRD Tu es (x) un inventé


Dernière édition par Zelda Havel le Mer 18 Avr - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://paper-town.forumsactifs.net
avatar
Zelda Havel

desert rose ❀


Messages : 818
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : © crick

MessageSujet: fausta • j'veux des amants et pas des maîtres car moi, je n'veux pas me soumettre   Mar 17 Avr - 0:49


Fausta Trebaldi
ft. jennifer morrison | crédit @tumblr.
Identification complète Fausta, Cosima, Margo Trebaldi. Je vous laisse deviner d'où ça vient...  Âge Trente huit ans, so what ? Elle en fait dix de moins. Date et lieu de naissance le soir du 20 août 1980, à Naples, Italie. Job Flic, enfin, officier de police fédérale pour être poli. Statut civil Veuve, mère, blessée, en colère, pas intéressée. Statut financier $$$$, elle a hérité des biens de son mari mais sa fortune personnelle se porte bien aussi. Orientation sexuelle Hétérosexuelle, après plusieurs aventures homosexuelles au début de l'âge adulte elle a fini par trouver son orientation. Votre plus gros défaut Orgueilleuse, Fausta a la moquerie et le mépris facile. Votre plus grande qualité Pragmatique, elle a les pieds bien sur terre et est également très lucide. Groupe Haters, et attention, elle mord. Avatar choisi Jennifer Morrison.


un ☾ Fille d'un couple de bourgeois napolitains, elle a eu une enfance confortable, aisée. Au lycée, c'était la princesse, avec sa petite bande. Facile : blonde, belle, issue d'une classe supérieure, elle s'en est donnée à coeur joie pour mener son petit monde à la baguette. Superficielle pendant son adolescence, elle a longtemps été obsédée par son apparence physique, allant jusqu'à développer un trouble du comportement alimentaire qu'elle a mis des années à soigner. deux ☾ On ne dirait pas comme ça mais elle est très famille : sa grande soeur et elle sont très complices et elle est vraiment très proche de ses parents, malgré leur divorce lorsqu'elle avait huit ans. Ce fut une période très difficile pour elle mais grâce au soutien de sa soeur, Fausta a réussi à faire le deuil du bonheur familial. trois ☾ Elle s'est dirigée vers une filière scientifique, la criminologie, après son bac. Personne ne la voyait s'engager là-dedans - trop fainéante, trop futile, trop bête pour ce genre de carrière. Ça l'a vexée, et alors qu'elle aurait effectivement pu écouter les avis des autres, ça l'a au contraire résolue et elle a enchaîné caprice sur chantage pour que ses parents la laissent partir étudier le monde du crime à Rome. quatre ☾ La rigueur scientifique et le machisme ambiant auxquels elle a été confrontée pendant ses études l'ont beaucoup endurcie et lui ont mis un peu de plomb dans la tête. Elle s'est engagée dans le militantisme féministe à cette époque. cinq ☾ Souhaitant profiter au maximum de sa jeunesse, elle s'est libérée de ses complexes et a embrassé sa sexualité active, ce qui lui a collé une étiquette de salope, de briseuse de coeurs et de manipulatrice qu'elle nie avec fermeté. Pas de sa faute si les autres sont coincés et pas capables d'imaginer qu'une femme puisse aimer le sexe sans être soumise. six ☾ Elle a fait une année d'échange à New-York, et tombe amoureuse du pays. C'est là-bas qu'elle a connu son premier coup de coeur pour une femme. sept ☾ Après ses études, elle s'est d'abord engagée dans la police à Naples, aux bureau des stups, retournant aux sources. Lors d'une opération de routine, descente dans une boîte, elle y a arrêté le chef de bande, Stefano, pour lequel elle finira par éprouver des sentiments. Perturbée, incapable de concilier les principes de la police avec sa passion grandissante pour le bad boy qui hantait ses nuits, elle a fui Naples... avec lui. Ils se sont installés en Sicile. huit ☾ Elle est tombée enceinte de son premier enfant à 26 ans : en l'apprenant, Stefano, malgré une histoire houleuse, l'a demandé en mariage. Lorsqu'Elio est né, Stefano et Fausta étaient heureux. Ça n'a pas duré longtemps... neuf ☾ Toujours empêtré dans des trafics de drogue malgré ses promesses de se calmer, Stefano s'est fait descendre au coin d'une rue, un soir de décembre 2010. On n'a retrouvé son corps que quelques jours plus tard. Se sentant en danger, Fautsa a contacté sa soeur expatriée aux Etats-Unis, a demandé un visa et est partie la rejoindre, emportant son fils et quittant l'Italie. dix ☾ Fausta s'est réengagée dans la police grâce à son visa américain et son casier judiciaire vierge, et y a fait ses preuves. Elle est désormais intégrée à la brigade des homicides depuis 2017. onze ☾ Elle a avorté en 2015, suite à une relation foireuse vécue à l'époque. Elle ne se sentait pas être mère une deuxième fois, surtout pas si tard ; et elle sait déjà qu'elle galère fondamentalement avec Elio. Sa soeur l'a réprouvé : les deux filles ont été élevées dans la foi catholique, mais Fausta n'est pas croyante. C'est le seul évènement de toute leur vie qui a abîmé leur lien. Fausta, elle, a pris la décision directement, presque comme une évidence. Elle ne voulait pas d'un deuxième enfant sans père. douze ☾ C'est une flic tenace, sèche et efficace. Elle a un comportement qu'on qualifie de masculin, ce qui en étonne beaucoup, mais pour lequel elle ne s'excuse pas le moins du monde. Dans son univers, c'est domine ou sois dominée... treize ☾ C'est une personnalité difficile à cerner, Fausta. Elle est très belle et en joue beaucoup, elle a un côté garce aussi, égoïste, manipulatrice mais elle sait aussi dévoiler ses bons côtés quand il le faut. Disons que c'est une manière de se protéger, aussi, mais n'allez pas croire que c'est un agneau déguisé en loup. C'est un loup, déguisé en loup.

elle fait beaucoup de sport : boxe, course, fitness, tir à l'arc... elle est toujours en mouvement ☾ sa vision est parfaite et ses scores en tir aussi ☾ elle a une peur phobique des requins, sans que ça soit vraiment justifié. ☾ dès qu'elle peut, elle retourne se ressourcer chez ses parents, qui ont désormais déménagé à Florence. ☾ qu'on se garde bien de lui attribuer un surnom : c'est Fausta, ou Trebaldi à la rigueur. ☾ elle a adopté un chien en arrivant aux Etats-Unis, qui plaît beaucoup à Elio, un labrador nommé Merlin. ☾ elle a zéro don artistique, mais genre, zéro. ☾ elle abhorre les séries pseudo-policières, d'ailleurs, elle regarde peu la télé. ce n'est pas une grande cinéphile non plus, mais elle aime bien lire. ☾ elle assume son côté fashion victime, une bonne partie de son salaire passe dans des fringues, ou des produits de beauté. ☾ elle sait qu'elle n'est pas la mom of the year mais elle ne supporte pas qu'on lui dise qu'elle s'occupe mal de son fils. Elio, c'est toute sa vie, c'est ce qui lui reste de Stefano et du seul homme qu'elle ait jamais aimé passionnément. ☾ elle n'a pas de meilleure amie autre que sa soeur, mais elle n'est pas une "anti-fille", au contraire, elle milite toujours en tant que féministe, et a d'ailleurs supporté l'initiative d'un groupe de soutien entre femmes au sein de son commissariat. ☾ bricoleuse, elle aime bien retaper des meubles ou faire des travaux chez elle. ☾ elle

Si tu devais parler de l'amour, quelle définition en donnerais-tu? Veni, vedi, vici. C'est plus pour moi. L'amour, c'était Stefano, mais Stefano est mort, assassiné lâchement sur le trottoir d'une ruelle. On était heureux ensemble, j'ai jamais aimé comme je l'ai aimé lui. La passion... dès que je l'ai vu, j'ai su que je ne pourrai jamais me défaire de ses yeux verts. Elio, c'est son héritage, c'est lui mon véritable amour maintenant. Le reste, les hommes... ils ne font que passer, je ne les retiens pas, mais je ne m'en prive pas. Je n'ai jamais songé à tirer un trait sur ma vie de femme parce-que j'étais veuve, ou que j'avais dépassé la trentaine.              

Penses-tu que les sites de rencontres peuvent aider à trouver le véritable amour? Pas spécialement, je ne me suis jamais posé la question. Pourquoi pas ? Je n'y crois plus à ces bêtises de véritable amour mais si ça peut en aider certains, tant mieux. Je m'en sers pour rencontrer des mecs intéressés par des relations courtes, et ça me suffit bien. Vous m'direz, on ne sait jamais ce qui peut arriver mais si jamais je rencontre l'âme soeur sur internet, je veux bien vous payer une tournée.


Pseudo/Prénom Manon Pays France Votre avis sur le forum I love you Où l'avez vous trouvé? DC de Zelda Havel Tu es (x) un inventé
Revenir en haut Aller en bas
http://paper-town.forumsactifs.net
 
zelda ☾ aux yeux de la raison le rêve est un bandit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A genoux les yeux au ciel, j'hurle comme un loup mais la lune s'en fout ... ✖ Everdeen
» [résolu]rédemarrage de windows sans raison apparente
» ferme les yeux et oublie (H05-066)
» Pour le plaisir des yeux... sans prétention
» Like two kids in love ... [pv Shanae *-*]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
P A P E R • T O W N :: WELCOME TO NEW YORK :: Terminées-
Sauter vers: